Voici une vision des origines des K-Zus à travers les mondes, vu par le premier scribouilleur : Le Professeur Durlabal, personne ne sait comment se titre lui fut attribué mais certainement qu'à force de l'entendre marmonnait le récit des aventures tout en le mettant par écrits sur des parchemins, on finit par lui donner le titre de Scribouilleur...

L'intérêt c'est l'ouverture sur le monde de Nefast, au travers des expériences multiples et variés de ses membres qui auront tous une approche différentes temps en termes d'époques que de récits, chacun étant libre de raconter son histoire au fil des temps et des mondes ....



Journal de bord du PaléoCoptère
année stellaire 6744 - Unité Sidéral 2602

  • “ l'expérience c’est bien déroulée, j’ai pu fouler le sol de la cité de FerdeForge comme le nomme ces habitants. Choses intéressante, elle est essentiellement constitués de guerrier atrophié d’à peine 155 stendars mais doté d’une force et d’une résistance incroyable.
  • Ici, on les appels des Nains, de fier artisan ayant une maîtrise plus que parfaite pour ce qui est de la maçonnerie et du travail de la pierre.
    Leur étant elle même construite au coeur de la montagne”

Assis devant son tableau de commande, ou de multiples diodes de couleurs bariolées s'illuminait de-ci-de-là par intermittence, preuve que la cervelle positronique de mégamecacogiteur faisait bon nombre de calcul afin d’éviter tout les obstacle répertorier au delà du couloir de navigation de l’après du haut du ciel. 

Le professeur Durlabal, repensait au projet K-Zu.

A la base le plus grand projet Nefarien de ces 200 dernières années.
Le KeratoZieuteurUtopiastique était un projet farfelue et utopique permettant de regarder la matière à travers un binoculare transipermanent au travers de deux mondes.
Le professeur Durlabal à l'origine de ce concept fit bien plus et réalisa la machine qui permettra la dématérialisation viandoculairemais comme tout expérience Néfarien, ça a finis par merdé par égocentrisme et avidité du Haut conseil, l'observation oui mais la conquête c'est mieux…… Evidemment !! 
Il repensait à son voyage à travers le Transimonde, sa machinerie fonctionnait.

Son dématérialisateur viandoculaire pouvait assurer la décomposition Kératoplasmique d’un Nefarien et le transporter à des millions de megastendar, à condition bien sûr de ne pas se mégaplanter dans les coordonnées du SML mais à part ce détail technique, il fonctionnait sans aucun soucis.


Il ne restait plus qu’à régler le problème des bagages et ça serait prêt pour la grande démonstration devant le Haut conseil et les Commissaires scientifiques.
Ces pairs, à n’en pas douter seraient admiratif du travail accomplis, et il serait surement nommé Archiscientifologue du voyage tranzunivers.    

Journal de bord du PaléoCoptère

année stellaire 6745 - Unité Sidéral 2010

  • “ Bande d’insuffisant neuronale, foutue ouverture de boyau !!
  • troublions de fond d’éprouvette ”

Durlabal sortait de la grande pièce principale du bureau ovale du Haut conseil Néfarien, ils z’en démordaient pas, ils voulaient absolument ouvrir un vortex tranzunivers avec les autres mondes en bordure du nôtre afin d’y accaparer toutes les richesses.

  • “ Cette bande d’ouverture de boyau, vont provoquer une mégastrophe transimondiale et j’ai beau le leur dire, ils veulent rien savoir .. trop stupide, trop cupide aussi, trop envieux ces caractéristiques Néfarienne causerait la perte de notre monde… je te le dis Vidia .. s'ils font ça, il vaudra mieux être du bon côté du bouton de lancement !! “

Durlabal avait depuis des mois essayer de convaincre les membres du Haut conseil et tous les Commissaires scientifique de ne pas lancer la construction d’un Dématérialisateur viandoculaire géant, la projection à grande échelle de Néfarien et de leur module de transport n’était pas stable mais personne n’avait voulue entendre, tant les gains étaient astronomique.

Il s’assit à son bureau et se mit à contempler la Cité haute de NefastCity par la baie vitrée qui se trouvait à ses pieds. 

Du haut de sa tour, des quartiers scientifiques, Durlabal pouvait observer la Ville s’étendre à ses pieds.

Nul ne sait à quand remontait l’origine de la grande cité, et les rares excavations ne permettaient plus d’en savoir un peu plus sur les fondations de NefastCity, trop de construction, trop de strates empilés les unes sur les autres et puis pour le commun des Néfariens quel intérêt à savoir tout ça.

Ce qui comptait, c’était aujourd’hui bien plus que demain, d’ailleurs personne ne pensait à demain sur Néfaria.Durlabal fixa l’horizon et revint sur la vision de la ville, les tours étaient haute leur fondation enchevêtré dans un patchwork de construction plus ancienne les unes que les autre.

A droite il apercevait en contrebas de la colline la base d'entraînement militaire, la garde y résidait … tout ces hommes et femmes étaient rompu au maniement des armes et savaient donner la mort plus vite que n’importe qui sur cette planète.

Pourtant certains d’entres eux choisissaient parfois le chemin des guérisseurs en apportant un peu de réconfort aux blessés des champs de batailles.

Au centre au pied du quartier scientifique, descendant jusqu’au flot de l’océan, s’étendait le quartier des affaires et des échanges commerciaux. Il était admis que plus on approchait de l’eau et plus les affaires devenait douteux et bien plus risqués qu’il était nécessaire, un échange de bien pouvant se terminer par le prêt momentané de la lame du vendeur ou de l’acheteur.

Le quartier résidentielles se trouvait sur la gauche du champ de vision de Durlabal, composé de tour d’immeuble par bloc entier et de pavillon sur toutes une partie de la côte.

Mais cette vision ne reflétait pas ce de la mégastructure de NefastCity qui se répandait par blocs d'îlots sur des centaines de milliers de mégakiloStendar.

Las-bas tout au centre se trouvait le blocs du haut conseil, centre administratif et tête pensante de la société de Néfaria. 

Journal de bord du PaléoCoptère
année stellaire 6754 - Unité Sidéral 1026 

  • “ Vidia, ceci sera mon dernier message enregistrés sur les circuits du mecacogiteur.”

 

  • “ Cela a lieu au matin !!

  • Je leur avais pourtant dit que le système ne supporterait pas le transfert d’une compagnie entière, mais non personne ne m’a pris au sérieux.
    J’en suis pourtant l’inventeur , qui mieux que moi pouvait prédire ce qui allait se produire.”

Cela faisait un mois que le Professeur Durlabal essayait en vain de prévenir le Haut conseil de la megastrophe que l’ouverture d’un gigavortex pouvait provoquer et malgrés tout personne n’avait écouter les prédictions du Professeur.

La machinerie avait été conçus pour l’envoie de 5 individus minimum, et le problème du bagage n’avait toujours pas était réglé mais les jeunes savant voulant plaire au haut conseil avaient réussis à décréter par des expériences douteuses que cela marcherait avec des petits réglages trop compliqué à expliquer mais que cela fonctionnerait.

Il était pourtant évident pour Durlabal que l’envoie simultané d’une compagnie et de tout leur équipement ne provoquerait qu’une seule chose : la destruction du vortex et de tout ce qu’il y avait autour dans un rayon de milliard de kilostendar ou l’ouverture d’un passage permanent incontrôlable du Tranzunivers à dématérialisateur viandoculaire.

Et qu’aucune des possibilité n’allait être bon pour le futur de NefastCity. 

 
Journal de bord du PaléoCoptère
année stellaire 8564 - Unité Sidéral 1027

La magastrophe avait eu lieu.

Et les prévisions de Durlabla était bien en-dessous de la vérité.

le Passage des premières unités s'était fait sans encombres les Néfariens envoyer par centaines à travers le gigavortex se trouvaient déviandocularisé et rekeratonisé à des milliers de kilostandar du point de départ.

Dans quel état personne ne le savait !!


Le haut conseil toisait Durlabal du haut de leur flotosiège et s’en fut trop pour le professeur qui sortit de la salle pour se rendre à son labo, la-bas au moins il serait à l’abri de tout, aussi bien des pensées malveillantes que des émissions d’antikeratoplasmine émis par les pulsions du gigavortex. 

Mais dés son arrivé au paleocoptère, à sa sortie même du tube de transportation il fut secoué par le bruit d’une explosion multitransimondiale.
Le visage du professeur s’était mué en un masque d'effrois parsemer de bribes autosatisfaction car au fond il avait eu raison même si pour le coup il aurait préféré s’être trompé ….

Mais ces prévision sur la mégastrophes n’avait pas été aussi bonne que ça au final. Non, au final il avait été trop prudent sur les conséquences.

Le résultat fut approuvé par tous les commissaires scientifiques qu’une semaine plus tard.

  • Premièrement, l’explosion du gigavortex avait bien eu lieu, lorsque l’ordre du Haut conseil de passer la totalité de la flotte fut ordonnée, 400 unités de Néfariens équipements et planosphères disparus en un moins d’une unité stellaire : détruit, devianduclarisé, personne ne put le dire à ce moment là.
  • Deuxièmement, la vague d'énergie de l’explosion avait rasé l’ensemble du complex du gigavortex creusant un cratère d’une centaine de kilostendar à la surface du sol sur un rayon équivalent, laissant une boue de magma au fond de celui-ci.
  • Troisièmement, et cette conséquence ne fut que constater que bien plus tard …. les émissions d’antikeratoplasmique ne fut plus contrôlé pendant un certains laps de temps par le gigavortex et se trouva dispersé sur l’ensemble de la planète ayant pour effet de dématérialisé viandoculairement tout ce qu’elle touchait et de provoquer un déplacement tranzuniversel de tout Néfarien ayant été mis en contact avec l’émission planétaire.

Seul fut protéger la population ayant était à cet instant là en profondeur ou dans des bâtiments prévus pour cela, comme le paleocoptère ou les planosphères.
Toute la population au tout bonnement les 80% de celle-ci, fut répartir sur les milliard de monde répertorié … du moins c’était l’une des théories la moins mégastophiques, la pire était évidemment celle ou rien de ne fut rematérialisé ailleurs !!

 Durlabal avait depuis menait des expériences en secret, car lui possédait encore le prototype de la machine et ne tenait pas à ce que le haut conseil remette le nez dans ces affaires de tranzuniver.

Le résultat de ses recherches le mena à la conclusion suivante :

  • Le peuple Néfarien dans sa globalité avait réussi à passer de l’autre côté, sauf que l’explosion n’avait pas permis de garder en état le SML et par conséquent les Néfariens avait certes survécus à la mégastrophe mais s’était retrouvés propulsé à travers tous les mondes connus voire inconnu à ce jour.
  • L’autre conséquence de ce passage non contrôlé par l’explosion, était la perte de mémoire de la temporalité des individus se caractérisant par l'effacement temporaire de leur souvenir.

Les Néfariens nouvellement apparus, se prenaient pour des habitants de leur monde de rematérialisation viandoculaire tout en étant amoindrie dans leur capacités motrices mais cherchant à les améliorer par l’ajout de rouages et de mécanisme divers, ouvrage qu’ils retrouvaient en rêve par rémission spectraloculaire de leur passé et vie sur NéfastCity.

Pour faire simple :

  • Pour retrouver les Néfariens, il lui faudrait retrouver ce nouveau peuple se faisant appelé K-Zu et cela bizarrement sur chaque monde qu’il avait foulait.
  • Les retrouver puis les éveiller à leur conscience Néfarien et les ramener à la grande cité, si tel était leur souhait.